Retraite : la France a-t-elle un accord de coordination avec votre pays de destination ? (Alexis de Saint-Albin, groupe Humanis)

Le système de retraite français est composé d’un régime de base et de régimes complémentaires. A l’étranger, les systèmes de retraite diffèrent : les systèmes obligatoires, de répartition, par capitalisation et ceux liés à l’entreprise.
L’expatrié français doit se renseigner sur le système de retraite du pays d’accueil, les solutions locales et voir si il existe une coordination entre la France et ce pays en matière de retraite.


Alexis de Saint-Albin, directeur de développement international, groupe Humanis

Vous envisagez de travailler à l’étranger, vous vous posez la question légitime de la retraite. La retraite n’est pas vraiment un risque, c’est un investissement qui se construit dans la durée.
Le système français est un système abouti qui est pérenne même s’il doit se réformer comme tous les régimes de retraite. Elle est constituée du régime de base et des régimes complémentaires.

Le régime complémentaire apporte l’essentiel de la retraite d’un salarié cadre en France.
En allant à l’étranger, qu’aurais-je comme régime de retraite ? Faut-il que je continue à cotiser au régime français ? A l’étranger, vous aurez des systèmes très variés : des systèmes obligatoires, des systèmes liés à l’entreprise, des systèmes de répartition, des systèmes par capitalisation.

Pour répondre à la question, « Quel système de retraite choisir ? », il n’y a pas beaucoup de solution, il faut regarder le système du pays dans lequel vous serez. Que vaut-il ? Les retraites sont-elles exportables ? Y’a-t-il une coordination avec la France ? N’y-a-t-il pas des freins (quand vous prendrez votre retraite) pour récupérer ses droits ?

Le mieux est de venir au salon S’Expatrier Mode d’Emploi, nous verrons ensemble en fonction de votre pays d’expatriation, des solutions locales que vous trouverez et en fonction de vos moyens, s’il convient de cotiser au régime complémentaire français ou si vous pouvez vous reposer sur le régime local.

 

Découvrez aussi :

En partenariat avec :